Création de l'ARCI HDF

Lancement officiel de l'Association Régionale des Cinémas Itinérants des Hauts-de-France

Vendredi 23 novembre, les acteurs des quatre circuits de cinéma itinérants de la Région Hauts-de-France se sont réunis pour lancer officiellement la nouvelle Association Régionale des Cinémas Itinérants des Hauts-de-France.

 

 

C'est à l'occasion de l'ouverture de la 17ème édition du Festival Quer'cinéma que l'ARCI a souhaité présenter son activité, ses premières réussites et ses projets. Daniel BOYS, Président de l'ARCI HDF a inauguré la manifestation et remercié Marie-Sophie Lesne, maire du Quesnoy et vice-présidente agriculture du Conseil régional, de son accueil et du soutien de la Région. La DRAC Hauts-de-France, représentée par Frédérique Boura, directrice régionale adjointe et Cyril Cornet, conseiller cinéma, a accordé une subvention dès la création de la nouvelle association en 2018, soutenant nettement cette initiative et tous les nouveaux projets de qualification territoriale qu'elle va permettre.

Philippe Tavernier, ancien conseiller cinéma de la DRAC et membre du Conseil d'administration de CinéLigue, a également souhaité être présent pour féliciter l'initiative d'une telle structuration régionale.

 

Lors de cette assemblée, les représentants politiques et les acteurs des différents circuits itinérants ont témoigné de

l'intérêt qu'ils portent au projet pour l'exploitation cinématographique et pour l'éducation artistique en milieu rural.

Les deux membres du bureau de l'ARCI, Philippe Vinchent, président de Ciné Rural 60, et Daniel Boys, président de CinéLigue Hauts-de-France et de l'ARCI, ont souligné leur investissement dans un projet qui se veut novateur et coopératif. De même, Jean-Michel Wattiez, directeur régional de la FRMJC Hauts-de-France, s'est montré très satisfait de l'apport de l'ARCI pour les cinémas itinérants de l'Aisne et de la Somme.

 

Pour rappel, l'ARCI s'est constitué sur le modèle de l'ANCI, l'Association Nationale des Cinémas Itinérants, représentée pour l'occasion par Gilles Ménis, coordinateur et Patrick Fizet, l'un des membres fondateurs. Tous deux ont souligné l'importance de structurer un réseau culturel tel que l'ARCI. Le réseau national avait été fondé pour aider les circuits de cinéma itinérant à passer au numérique en 2011. Aujourd'hui, l'ANCI est un interlocuteur reconnu par le Ministère de la culture, le CNC et le CGET, qui financent son fonctionnement et devraient appuyer prochainement la mise en place d'une étude nationale sur les publics des cinémas itinérants. L'ARCI se développera avec les mêmes valeurs : celles de construire des projets communs et de s'entraider dans l'exploitation, la diffusion, la communication, et le développement et la qualification des activités d'éducation aux images.

 

            Au cours de cette soirée de lancement officiel, Daniel Boys a rappelé les premiers succès de l'ARCI: formations organisées entre les différents acteurs, travaux communs des médiateurs culturels de deux structures et labellisation Art&Essai et Jeune Public de Ciné Rural 60. De plus, l'ARCI peut d'ores et déjà se réjouir d'avoir créé et/ou renforcé de nouveaux partenariats avec les médiathèques départementales des Hauts-de-France, en regroupant la programmation des quatre circuits.

 

Nos quatre structures vont de nouveau échanger sur leurs pratiques, la mise en commun de leurs travaux et sur leurs projets futurs, notamment autour des séries, lors d'une manifestation régionale « Culture et ruralités », qui aura lieu le 6 décembre 2018 à Laon. Cet événement consacrera une tribune à ce nouveau réseau régional en milieu rural, en présence notamment de Laurence Martin du Ministère de la Culture.

 

En conclusion de cette cérémonie de lancement, Marie-Sophie Lesne a adressé des remerciements particuliers à Anne Lidove pour son initiative et sa disponibilité dans la construction et le suivi du projet de l'ARCI HDF.